Les urgentistes de Grenoble retirent leur menace de démission

Publié le 20/02/2013

Les médecins des urgences de l'hôpital de Grenoble ont annoncé mercredi qu'ils retiraient leur menace de démission après avoir obtenu de leur direction la création de trois postes de médecins supplémentaires. Un protocole de sortie de crise a été signé mercredi matin avec la direction du CHU de Grenoble. Dénonçant une "maltraitance institutionnelle organisée", les urgentistes avaient écrit le 21 janvier à leur direction pour réclamer l'embauche de huit médecins, en faisant valoir qu'un seul praticien assurait la garde de nuit pour s'occuper parfois d'une quarantaine de patients. Les 22 signataires ont également obtenu l'ouverture d'une cellule de placement des patients devant être hospitalisés et l’exécution de travaux dans les locaux d'accueil avant l'hiver 2014.


Source : legeneraliste.fr