Les ultra-sons dans les adénofibromes du sein  Abonné

Publié le 07/09/2012

A la suite de premiers résultats encourageants dans le traitement des adénomes fibreux du sein sur les 13 premières patientes traitées en Bulgarie et sur les 6 premières patientes françaises, la start-up française Theraclion poursuit ses essais cliniques avec trois nouveaux centres, à Lille (Jeanne de Flandre), Paris (Hôpital Américain) et Neuilly (clinique Hartmann). Aujourd’hui, les ultrasons focalisés représentent une alternative à la chirurgie. Cette technique est basée sur les ultrasons concentrés sur un point focal sans nécessité d’anesthésie ni laisser de cicatrice.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte