Les trente périlleuses  Abonné

Publié le 17/05/2013

Étrange coïncidence ce mois-ci entre l’anniversaire de la découverte du VIH et l’apparition des premiers cas de l’inquiétant coronavirus dans l’Hexagone. L’affaire vient opportunément nous rappeler la brutale redécouverte du risque infectieux ces trente dernières années. Au printemps 1981, forts des progrès vaccinaux et antibiotiques, on croyait pourtant la bataille largement gagnée, lorsqu’un mal fatal a commencé de décimer les homosexuels de Los Angeles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte