Les traitements préventifs contre le Sida, plus rentables dans les PVD

Publié le 31/10/2013

Une étude publiée ce jeudi dans le New England Journal of Medicine, montre que les traitements préventifs contre le virus du sida, au delà de leur utilité médicale, permettent également de réduire les coûts de santé dans les pays en voie de développement. L’analyse prend l’exemple de l’Afrique du Sud et de l’Inde, deux pays où les taux d’infection sont les plus élevés au monde. Les traitements à destination des couples dont l’un des membres est infecté, permettent de réduire le risque de transmission, mais aussi de préserver la santé de ceux qui sont séropositifs. La réduction du nombre d’infections, comme la tuberculose, permet d’importantes économies. D’après le rapport, pendant les cinq premières années, les coûts potentiels des infections évitées en Afrique du sud, surpasseront le coût des antirétroviraux préventifs. De plus 93% des patients traités seront encore en vie contre 83% chez les patients non traités.


Source : legeneraliste.fr