Diabétologie

Les temps forts de l’ADA 2010  Abonné

Publié le 17/09/2010
Abaisser le LDL-c en dessous de 7 mg/l chez tous les patients diabétiques de type 2 n’est pas concevable. En prévention primaire comme secondaire, cette limite est plutôt à réserver aux patients à risque cardiovasculaire élevé.

Crédit photo : ©PHANIE

« Le seuil de 0,70 g/l pour le LDL-cholestérol est arbitraire car ne repose sur aucune donnée de la littérature – par exemple dans l’étude CARDS, la moyenne du LDL-c se situe à 75 mg/l, mais elle est à 77 mg/l dans l’étude TNT », avance le Dr Bruno Vergès (CHU du Bocage, Dijon).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte