Brèves de congrès

Les stratégies en cas de non-réponse  Abonné

Publié le 25/03/2011

Quelle est l’attitude des psychiatres face à un patient avec des épisodes dépressifs majeurs qui ne répond pas au traitement ? Selon une étude espagnole présentée au congrès de l’ Association européenne de psychiatrie (EPA), les comportements des médecins sont assez variés. 30,6 % préfèrent changer d’antidépresseur, alors que 26,5 % associent une autre molécule, 22,5 % augmentent les doses et 20,4 % adoptent une autre stratégie multiple. Cette étude a été menée auprès de 364 patients inclus par 58 psychiatres espagnols. L’âge moyen des patients était de 47 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte