Si « Le Généraliste » était paru en mars 1915

Les soldats allemands « dopés » à l’éther

Publié le 13/03/2015

« Sur le front oriental, les Russes avaient remarqué avec quelle insouciance les soldats allemands s’avançaient contre eux : ces hommes se portaient en avant sans hésitation aucune, sans même essayer de prendre les plus élémentaires précautions pour s’abriter. Ils marchaient droit devant eux, les yeux fixes, comme hypnotisés.

Les médecins russes ont découvert le secret de cette bravoure allemande. Les soldats que l’on fait généralement marcher en première ligne appartiennent à la Landwehr et ces pauvres diables agissent inconsciemment car ils sont ivres d’éther.

Mais comment les soldats du Kaiser pouvaient-ils s’intoxiquer ? On en a aujourd’hui l’explication. Pour détruire la vermine qui ronge les soldats allemands, les médecins avaient conseillé l’emploi de l’éther. Or, parmi ceux qui en reçurent de leurs familles, beaucoup s’en servirent pour un autre usage. Aussi un avis affiché dans toutes les villes allemandes conseille-t-il aux populations de ne plus envoyer de flacons d’éther aux troupes… dans leur intérêt même. »

« Le Journal », mars 1915

Source : legeneraliste.fr