Les sages-femmes dans la rue pour défendre « les professionnels de la naissance »

Publié le 04/10/2011

Elles étaient plus de 2 000, selon la police, aujourd’hui mardi 4 octobre, à défiler dans la capitale pour réclamer une revalorisation de leur travail et une « reconnaissance » de leur rôle. Parti de la gare Montparnasse, le cortège, rassemblant sages-femmes hospitalières et libérales, s’est dirigé vers le ministère de la Santé, avenue de Ségur, où une délégation devait être reçue à 14 h 30. Parmi les revendications : une hausse des salaires et des effectifs ainsi qu'une revalorisation de la cotation des actes. « C'est dans l'intérêt des femmes que l'on se bat. Évidemment il y a des revendications salariales mais la revendication principale est vis-à-vis des femmes » a expliqué Annie-Claude Ottan, représentante de l'intersyndicale. Selon elle, « avec la fermeture des maternités de proximité, on concentre dans de gros établissements les grossesses à risque et les grossesses normales ». Actuellement près de 20 000 sages-femmes exercent en France (57 sages-femmes pour 100 000 femmes), une proportion inférieure à la moyenne de l'OCDE (72 pour 100 000).


Source : legeneraliste.fr