Cancérologie

Les risques des seins hyperdenses  Abonné

Publié le 20/03/2009
La densité mammaire pose non seulement des problèmes d’interprétation mais elle est aussi un facteur de risque accru de cancer du sein. Un sujet délicat qui a été abordé lors des 4e rencontres de l’Institut du sein.

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

On a beau savoir depuis plus de trente ans que les seins hyperdenses sont à risque accru de cancer du sein (cf encadré), cela ne résout pas la question du suivi de ces patientes ni a fortiori celle du diagnostic. La densité mammaire est une entité radiologique appréciant la quantité des structures radio-opaques ou denses (tissu fibro-glandulaire) par rapport au tissu radio-transparent (tissus graisseux) et, selon la classification BI-RADS de l’ACR (American College of Radiology) on parle de sein dense à partir d’un rapport supérieur à 50% (sein dense/sein total).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte