Les résultats de l’enquête Flahs  Abonné

Publié le 15/01/2010
L’étude TNT-Sofres donne un aperçu des stratégies diagnostiques et thérapeutiques françaises.

Crédit photo : ©DAVID MACK/SPL/PHANIE

Pilotée par le comité de lutte contre l'HTA (1), l'étude FLAHS (French League Against Hypertension Survey) a été menée par TNS-Sofres auprès d'un échantillon représentatif de 3838 personnes de plus de 35 ans vivant en France métropolitaine. L'analyse des familles d'antihypertenseurs, prises seules ou en association, montre que chez les 1 034 hypertendus traités, 46 % reçoivent un diurétique, 45 % des ARAII, 33% des bétabloquants, 25% des inhibiteurs calciques, 21 % des IEC et 4 % des alphabloquants ou des antihypertenseurs centraux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte