Diabète

Les prédiabétiques en ligne de mire Abonné

Publié le 29/06/2012
Les prédiabétiques en ligne de mire


©SPL/PHANIE

Présentée lors du congrès de l’American Diabetes Association (Philadelphie, États-Unis), l’étude ORIGIN montre que l’insuline peut être utile dans le diabète de type 2 récent et dans le prédiabète à haut risque cardiovasculaire, mais l’hygiène de vie reste fondamentale. Tour d’horizon avec le Pr Paul Valensi (hôpital Jean Verdier, Bondy).

L’étude ORIGIN (Outcome Reduction with an Initial Glargine Intervention), une grande étude internationale, a été le moment incontournable de l’édition 2012 du congrès de l’American Diabetes Association. Il s’agit d’une étude qui s’est intéressée à une population de 12 537 patients avec un diabète de type 2 connu depuis 5,5 ans en moyenne ou nouvellement diagnostiqué ou avec un prédiabète, avec antécédents cardio-vasculaires ou à haut risque cardiovasculaire. Initialement, l’objectif était de montrer si l’insuline basale glargine ferait mieux que le traitement conventionnel sur le risque…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte