Les poppers ne sont plus interdits en France

Publié le 05/06/2013

L'arrêté de 2011 qui interdisait tous les poppers à la commercialisation en France a été annulé lundi par le Conseil d'Etat. En juin 2011, le ministère de la Santé avait interdit l'offre et la cession au public des poppers, principalement utilisés pour optimiser les performances sexuelles. Or, selon le Conseil d’Etat "aucune étude scientifique ou enquête n'est produite qui permettrait d'établir" que les nitrites d'alkyle présentent un risque de pharmacodépendance ou d'abus, et que ces produits ont "une toxicité faible aux doses inhalées habituelles"."Après cette décision, qui fait suite à une précédente annulation d’un arrêté de 1990 qui interdisait les poppers les plus dangereux, il n'y a désormais plus aucun texte qui règlemente les poppers en France. A la grande satisfaction de Remi Calmon, président du Syndicat des entreprises gaies (SNEG), à l’origine du recours : "Cette interdiction totale, unique dans le monde, avait conduit des consommateurs à se reporter sur des substances bien plus dangereuses", a-t-il expliqué à l’Agence France Presse.


Source : legeneraliste.fr