Cardiologie

Les polluants inhalés toxiques pour le cœur  Abonné

Publié le 20/12/2013
La pollution pourrait s'ajouter à la liste des facteurs de risques cardio-vasculaires. Elle s'associe à une augmentation de la morbi-mortalité cardiovasculaire chez les coronariens mais aussi en population générale.

Crédit photo : SPL/ANDRZEJ WOJCICKI / BSIP

Le rôle des particules PM10, de l'ozone et du dioxyde d'azote dans la mortalité cardiovasculaire est connu depuis plus de 20 ans. Ces données viennent d'être renforcées par une étude italienne présentée à

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte