Nouvelles thérapeutiques

Les pistes non médicamenteuses Abonné

Publié le 14/01/2011

Le développement de techniques non pharmacologiques laisse présager l’arrivée de stratégies alternatives aux médicaments.

La recherche non pharmacologique a le vent en poupe. Un des axes est le blocage du système sympathique par le baroréflexe en s’inspirant des mécanismes de régulation à l’œuvre dans l’exercice physique. En effet, la hausse de pression artérielle induite par l’activation du système sympathique provoquée par l’effort est transmise par les barorécepteurs au système nerveux central qui, par rétro-contrôle réduit l’activité sympathique et augmente l’activité vagale, ce qui a pour effet de diminuer la pression artérielle. La stimulation du baroréflexe pourrait s’effectuer par une sonde placée au…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte