Maîtrise

Les pistes des experts pour réguler le système de santé  Abonné

Publié le 10/12/2010
Dans son dernier rapport analysant l’impact de la crise sur la branche maladie de la Sécu, le Haut conseil pour l’avenir de l’Assurance-maladie relève la dégradation de l’ensemble des budgets sociaux. Mais, plus qu’une nouvelle augmentation des prélèvements, l’instance plaide pour une action sur l’organisation de l’offre de soins. Seule manière de sauver le système de solidarité nationale?

Montant du déficit de la branche maladie en 2009 : 10,6 milliards d’euros. Déficit attendu pour 2010 ? 11,5 milliards. Pour autant, ce niveau de déficit aussi élevé soit-il, « ne constitue pas un record » inégalé relèvent en préambule, les auteurs du rapport, qui se sont attachés à comparer les déficits en euros constants (c’est-à-dire en tenant compte des effets de l’inflation). Sous cet angle, le déficit équivalait à 12 milliards en 2003. Tout comme en 2004, l’année qui voit la mise en œuvre de la réforme du médecin traitant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte