Les pilules de 3ème génération déremboursées

Publié le 20/09/2012

La Ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, vient d’annoncer le déremboursement des pilules de 3e génération. Cette décision fait suite à l’avis de la Commission de transparence de la Haute autorité de santé (HAS) qui a jugé le service médical rendu (SMR) de ces pilules insuffisant. La Commission pointe notamment un risque de complications thrombo-veineuses, certes faible (3 à 4 cas pour 10 000 utilisatrices), mais deux fois plus élevé que chez les femmes sous pilules de 2e génération.

En pratique, « une période d’adaptation sera laissée aux femmes utilisant ces pilules, afin qu’elles puissent, avec leurs médecins, et au moment du renouvellement de leur prescription, choisir un autre mode de contraception, remboursé si elles le souhaitent » précise le ministère. Le déremboursement ne sera donc effectif qu’à compter du 30 septembre 2013.


Source : legeneraliste.fr