Les patients réclament plus de place dans la gouvernance du médicament

Publié le 24/10/2011

Les associations de patients tenteront d’infléchir le projet de loi médicament lors de son prochain passage au Sénat. Le collectif d'associations sur la santé, le CISS, déplore en effet, dans une lettre ouverte aux sénateurs, que les usagers soient toujours exclus du collège de la Haute autorité de santé (HAS) et du Comité économique des produits de santé. Le Ciss trouve également injuste qu’une association soit interdite de siéger au conseil d'administration de l'agence du médicament (Afssaps) en cas de subvention ou d’avantages reçus de l'industrie pharmaceutique: "le législateur considère que - pour les associations - un lien d'intérêt ponctuel est un conflit d'intérêt permanent", proteste le Collectif.


Source : legeneraliste.fr