Démocratie sanitaire

Les patients prennent le pouvoir  Abonné

Publié le 18/12/2009
Les associations sont désormais reconnuS comme des acteurs à part entière et à titre individuel, le patient obtient de droit à l’information et au consentement éclairé.

Le « pouvoir médical » est mort, vive la « démocratie sanitaire » ! Avec le début du XXIème siècle apparaissent pour la première fois les notions de « droit à l’information » et de « consentement éclairé » pour les patients. L’évolution la plus symbolique est bien entendu la « Loi Kouchner » du 4 mars 2002, qui pose notamment le droit à être informé sur tout ce qui concerne sa santé et l’accès direct à son dossier médical, sans intermédiaire médical.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte