Les patients atteints de PR ne disent pas tout  Abonné

Publié le 08/06/2018
Polyarthrite rhumatoïde

Polyarthrite rhumatoïde
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Méfiance ! Le « ça va » rassurant, par lequel un patient atteint de polyarthrite rhumatoïde (PR) répond à son médecin en début de consultation, masque des souffrances à propos desquelles plus d’un malade sur deux aimerait que son entourage – soignants inclus – les comprenne mieux. Une enquête qualitative* révèle des impacts souvent tus de la PR sur le vécu de malades. La fatigue vient en tête des obstacles quotidiens majeurs, citée par 64 % d’entre eux, devant les articulations raides (58 %), la douleur (56 %) et les difficultés à utiliser leurs mains (41 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte