Les pansements à l’ibuprofène soulagent  Abonné

Publié le 20/03/2009

L’enquête PAIN, dont les résultats ont été dévoilés lors du congrès Plaies et Cicatrisation (18-20 janvier, Paris), montre les effets bénéfiques de la pose d’un pansement à l’ibuprofène chez des patients atteints de plaies très douloureuses. Les 400 patients de l’étude, âgés en moyenne de 71 ans (dont 71 % de femmes), étaient traités dans 69% des cas pour ulcère des membres inférieurs, et dans 18% des cas pour brûlure ou plaie traumatique. Les plaies dataient de plus de 6 mois dans 24% des cas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte