Hépatites virales B et C

Les oubliés du dépistage  Abonné

Publié le 27/05/2011
Alors que les progrès thérapeutiques permettent aujourd’hui de contrôler ou de guérir la majorité des patients, certaines populations passent encore à travers les mailles du filet du dépistage.

« Près d’un demi-million de personnes vivent avec une hépatite chronique B ou C et la moitié ne le savent pas ». Dans le BEHweb publié mercredi dernier à l’occasion de la journée nationale de lutte contre les hépatites B et C, l’InVs souligne les progrès qu’il reste à faire en matière de dépistage. Avec un constat simple : si certaines populations à risque sont aujourd’hui relativement bien dépistées, d’autres « moins classiques » passent encore à travers les mailles du filet.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte