Les opposants aux "salles de shoot" contreattaquent

Publié le 14/03/2013

Plusieurs associations familiales et de prévention de la toxicomanie ont lancé mardi un manifeste contre le projet de salle de consommation de drogue. Réunies au sein du Collectif pour la prévention des toxicomanies, ces associations comme Famille de France, le Centre national de prévention, d'études et de recherches en toxicomanie ou la Fédération nationale des associations de prévention des toxicomanies refusent le projet d'expérimentation de salles de shoot, estimant qu'elles «ne réduiront pas les risques infectieux, aggraveront la toxicomanie, et seront perçues comme un encouragement à la toxicomanie». Dans un courrier adressé au Premier ministre, elles lui demandent de renoncer à ce projet «qui ne peut représenter une priorité de santé publique». Jean-Marc Ayrault a donné son feu vert en février à l'expérimentation d'une salle de consommation de drogue avec supervisation médicale, à Paris, près de la gare du Nord. L'association Gaia est en charge du projet et recherche actuellement un lieu d'implantation, mais des riverains s'y opposent déjà.


Source : legeneraliste.fr