Déserts médicaux

Les nouveaux visages de l’exercice rural Abonné

Publié le 15/05/2009
Les nouveaux visages de l’exercice rural


©FP

Au Sénat cette semaine, la discussion sur la réforme Bachelot va relancer le débat sur la continuité des soins en zone déficitaire. Sur le terrain, certains généralistes n’ont pas attendu d’y être contraints et se sont déjà organisés pour répondre aux besoins des patients dans les zones sous-denses. Illustrations en Picardie, dans l’Orne, les Deux-Sèvres et la Mayenne.

Le caractère obligatoire des contrats santé-solidarité chers à Roselyne Bachelot à peine retirés du dispositif « HPST » par la commission des Affaires sociales du Sénat sera-t-il réintroduit lors de l’examen du texte sur lequel se penche cette semaine la Haute Assemblée ? La question reste très sérieusement posée. A tel point que vos représentants, Csmf et SML en tête, font feu de tout bois pour éviter la mise en place d’un dispositif sanitaire contraignant pour les médecins. En clair, la mise en place d’un Schéma régional d’organisation sanitaire libéral et son corollaire, l’instauration à…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte