L’avis du Dr Olivier Wong*

« Les NACO, une alternative utile »  Abonné

Publié le 11/01/2013

« Je conçois davantage ces produits comme une alternative utile que comme une révolution. Avec ces molécules, il n’y a plus la surveillance contraignante des INR. Or les AVK restent la première cause de iatrogénie. L’enthousiasme doit être tempéré par le fait que les essais cliniques n’ont pas été réalisés complètement en aveugle, ce qui surestime peut être le bénéfice de ces nouveaux anticoagulants. De plus, ils ont inclus peu de patients de plus de 75 ans alors que cette tranche d’âge représente la majorité de la patientèle des généralistes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte