Les médecins seront-ils tous soumis au « testing » ?  Abonné

Publié le 24/04/2009

La polémique.

Le testing, technique consistant à demander à un praticien un rendez-vous pour une consultation en se faisant passer pour un bénéficiaire de la CMU ou de l’Aide médicale d’Etat, a été initiée en 2002 par Médecins du Monde. Et repris en 2006 par le Fonds CMU lui-même, à l’époque présidé par Jean-François Chadelat, missionné par Xavier Bertrand. Quatre testings téléphoniques sont ainsi réalisés, cette même année, auprès de deux cents médecins et dentistes de six villes du Val-de-Marne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte