Les maladies non-transmissibles, principale cause de mortalité dans le monde

Publié le 14/09/2011

Près des deux tiers des décès dans le monde sont causés par des maladies non-transmissibles (MNT), selon un rapport publié mercredi par l'OMS. « Les maladies non-transmissibles sont le meurtrier numéro 1 dans le monde » a déclaré Douglas Bettcher, un des responsables de l'OMS, en charge de la lutte contre le tabagisme, en présentant le rapport à la presse. Selon ce rapport, ces maladies sont responsables de 36 millions de décès par an, soit 63 % de l'ensemble des décès dans le monde. Sur ces 36 millions de décès, neuf millions avaient moins de 60 ans. Dans la famille des maladies non-transmissibles, les maladies cardiovasculaires sont les plus dangereuses, car elles représentent 48 % des décès dûs à une MNT. Les cancers représentent 21 % des décès, les maladies respiratoires 12 % et le diabète 3 %. Les principaux facteurs des MNT sont l'alcool, le manque d'exercice physique, une mauvaise alimentation, et le tabac, a déclaré Douglas Bettcher. Bien qu'associées en principe aux pays développés, les MNT se développent dans les pays pauvres. Selon l’OMS, le taux de mortalité dû à des MNT a progressé le plus fortement dans ces pays. En outre, l'OMS relève que lorsque les MNT augmentent de 10 % dans un pays, le produit intérieur brut de celui-ci baisse de 0,5 %.


Source : legeneraliste.fr