Les «maisons de naissance» au menu du Sénat

Publié le 07/02/2013

Le Sénat va examiner à la fin du mois une proposition de loi visant à autoriser les maisons de naissance, qui permettent aux femmes d'accoucher sans être hospitalisées, a annoncé jeudi Muguette Dini, sénatrice (UDI) du Rhône, à l'origine du texte. Sa proposition de loi, qui prévoit d'expérimenter ces structures en France, sera «examinée le 28 février par le Sénat mais ne devrait pas être adoptée ce jour-là», précise-t-elle. Les maisons de naissance sont peu médicalisées. Le suivi est assuré uniquement par une sage-femme dès le début de la grossesse, pendant l'accouchement et après. Seules sont admises les femmes dont la grossesse est normale, sans pathologie particulière. Ces maisons de naissance devront toutefois être attenantes à une maternité et conclure une convention avec elle pour permettre un transfert en cas d'urgence.


Source : legeneraliste.fr