Les lipides au cœur des préoccupations  Abonné

Publié le 03/12/2010

« Si la consommation des matières grasses reste stable depuis 10 ans, elle masque en réalité une réduction de celle des graisses brutes (produits laitiers, graisse de viande de ruminants) au profit de celles des produits transformés (margarine, viennoiseries, biscuits, plats préparés…) » explique Paolo Casagrande du Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche. « Un constat qui justifie les actions du PNNS auprès des industriels pour les inciter à réduire les teneurs en lipides de leurs produits » affirme Sébastien Rémy de la DGAL.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte