Les libéraux de santé pas épargnés par la crise  Abonné

Publié le 23/01/2009
La troisième édition du baromètre Caisse d’Epargne sur les professionnels libéraux montre que les blouses blanches ressentent elles aussi les effets de la récession. Sur leur chiffre d’affaires. Et sur leur patientèle.

De tous les professionnels libéraux, ceux qui travaillent dans le secteur de la santé sont les plus satisfaits de l’état de leur activité. Fin décembre 2008, ils étaient ainsi encore plus de huit sur dix à estimer que leur « activité se portait bien ». Certes, cette perception a diminué de cinq points depuis l’année précédente, mais ce degré d’optimisme est toujours en pôle position face à celui des autres libéraux qui travaillent hors du champ de la santé (voir histogramme ci-contre).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte