Les labos premiers visés par les mesures annoncées jeudi

Publié le 22/09/2011

Le gouvernement devrait annoncer jeudi que le déficit de la Sécurité sociale devrait baisser d'un milliard à 18,5 milliards en 2011 et descendre à environ 14 milliards. Celui de la seule la branche maladie, descendrait sous les 10 milliards en 2011 et sous les 6 milliards l'an prochain. La ministre du Budget Valérie Pécresse a confirmé jeudi matin sur France 2 que le trou de la Sécu serait ramené à "14 milliards d'euros" en 2012, ajoutant que "pour la branche santé, le déficit sera inférieur à 6 milliards d'euros".

A l’issue de la Commission des comptes de la Sécurité Sociale, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse et Roselyne Bachelot doivent annoncer jeudi après-midi les grandes lignes du PLFSS 2012. Valérie Pécresse a assuré que le déficit de la Sécurité sociale allait "baisser en deux ans de 40%". Pour 2012, environ 6,5 milliards du plan de rigueur du gouvernement vont venir abonder les caisses de la Sécu. Pour les économies, le gouvernement devrait raboter encore les dépenses de maladie, notamment en matière de médicaments. Selon la ministre du Budget, le gouvernement a décidé, de "dérembourser" certains médicaments, mais "très peu", souligne-t-elle, "uniquement les médicaments inutiles". Une liste sera établie par la Haute autorité de santé et le ministère de la Santé. Cette mesure devrait rapporter 40 millions d'euros. Il est aussi envisagé de faire "plus de 600 millions d'euros d'économie sur les prix des médicaments". "On va demander aux laboratoires de baisser les prix des médicaments", a expliqué la ministre.


Source : legeneraliste.fr