Les jeunes médecins sont plus à plaindre qu’à critiquer  Abonné

Publié le 26/11/2010

Notre confrère, le Dr Patrice Saudo a très bien résumé le problème rencontré par la médecine aujourd’hui dans son courrier paru dans Le Généraliste n° 2542 en page 3 (« Il y a encore des généralistes heureux »).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte