Nouvelles recos sommeil

Les jambes sans repos mises au pas Abonné

Publié le 02/12/2016
Les jambes sans repos mises au pas


Le syndrome des jambes sans repos était à l’honneur cette année lors du Congrès du sommeil, avec la présentation du premier consensus français sur le sujet. Le diagnostic, clinique, doit être soigneusement posé. De son niveau de certitude dépend la mise en route d’un traitement spécifique dont les règles de prescription doivent être scrupuleusement respectées pour éviter la survenue du syndrome d’augmentation.

Touchant 7 à 8 % des adultes et 3 à 4 % des enfants, le syndrome des jambes sans repos (SJSR) est une pathologie assez fréquente. Pourtant, sa prise en charge reste perfectible, avec des pratiques souvent empiriques. Afin d’y voir plus clair, le SJSR a fait l’objet du premier consensus français élaboré par la SFRMS (Société française de recherche de la médecine du sommeil). Présentée lors du récent Congrès du sommeil organisé à Strasbourg, cette feuille de route propose une démarche codifiée avec des règles de prescription à respecter pour éviter la survenue d’un syndrome d…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte