Les internes de spécialité poursuivent leur grève

Publié le 23/11/2012

Malgré les ouvertures de Marisol Touraine, les internes, chefs de clinique et assistants des hôpitaux ont assuré jeudi qu'ils restaient mobilisés, après que la proposition de loi sur les réseaux mutualistes visant à les conforter a été amendée à l’Assemblée nationale conformément aux promesses de la ministre de la Santé. Le syndicat des internes de spécialité, l'Isnih, l'ISNCCA (syndicat des chefs de clinique et assistants des hôpitaux) et la FNSIP (syndicat des internes en pharmacie) «saluent les avancées obtenues grâce à la mobilisation», mais visiblement leur grève risque de perduruer au moins jusqu’à la discussion mercredi prochain 28 novembre de la proposition de loi portée par le président du groupe socialiste à l'Assemblée, Bruno Le Roux, qui modifie le Code de la mutualité pour permettre aux mutuelles de pratiquer des remboursements différenciés comme peuvent le faire jusqu'ici les autres complémentaires santé, assureurs ou institutions de prévoyance. Un amendement parlementaires récent réaffirme la liberté de choix du médecin par son patient.


Source : legeneraliste.fr