Les inhibiteurs des SGLT2 bientôt à l’épreuve  Abonné

Publié le 19/10/2012
Futur proche pour les iSGLT2, nouvelle classe thérapeutique, qui agit en induisant une glycosurie.

Les inhibiteurs du cotransporteur sodium-glucose de type 2 (iSGLT2) appartiennent à une nouvelle classe d'hypoglycémiants oraux dont le mode d'action est d'induire une glycosurie. Son chef de file, la dapaglifozine, a d’ores et déjà reçu un avis favorable en avril du Comité des médicaments?à usage humain de l'Agence?Européenne des Médicaments. Mais la FDA américaine l’avait retoquée en janvier dernier au motif d’une balance bénéfice/risque jugée défavorable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte