Les infirmières scolaires veulent délivrer la nouvelle pilule du lendemain

Publié le 23/09/2009

EllaOne, la nouvelle pilule "du lendemain" qui doit être commercialisée prochainement doit pouvoir être distribuée par les infirmières scolaires. C’est en tout cas ce que réclame leur syndicat, le Snics-FSU qui dit "souhaiter que les infirmières et infirmiers de l'Education nationale, à l'issue d'une période d'observation nécessaire de ce nouveau produit, soient le plus rapidement possible autorisés à délivrer le EllaOne (utilisable dans les cinq jours suivant le rapport) comme ils l'avaient été pour le Norlévo" (utilisable jusqu'à 72 heures après un rapport à risque) introduit sur le marché en 1999.


Source : legeneraliste.fr