Les inégalités sociales de l’après-cancer  Abonné

Publié le 17/12/2010

Une personne atteinte de cancer sur deux a moins de 67 ans. Mais les chances de conserver son emploi après une période de deux ans sont réduites de 13 % chez les personnes atteintes de cancer par rapport aux actifs sains, a mis en exergue une étude de la DREES. « La réinsertion professionnelle n’est pas anticipée », s’alarme le Pr Jean-Pierre Grünfeld (néphrologue) lors d’un récent colloque sur le thème « cancer et travail ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte