Les incinérateurs blanchis  Abonné

Publié le 13/03/2009

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

L’Institut National de Veille Sanitaire a réalisé une étude sur huit usines d’incinération d’ordures ménagères de différentes générations pour évaluer la teneur en dioxine et en métaux lourds des personnes vivant autour et à distance des sources polluantes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte