Les honoraires de généralistes ont baissé de 2,3 % en 2010

Publié le 27/01/2011

Selon les dernières données publiées par la CNAMTS jeudi, ses dépenses de soins de généralistes ont été en diminution de 2,3 % sur l’année 2010. « Le volume des actes de généralistes est en effet très sensible à la conjoncture épidémique : en 2009, il avait progressé de +2,7 % du fait des deux épisodes épidémiques, et a contrario, en 2010, il a retrouvé son niveau hors épidémie » explique l’Assurance maladie dans un communiqué. En effet, la grippe saisonnière 2010 n’a atteint le seuil épidémique qu’au cours de la dernière semaine de décembre et n’a donc pratiquement pas eu d’impact sur les remboursements de ce poste de dépenses en 2010. De plus, le C n’a évidemment pas bougé en 2010. Les dépenses de spécialistes ont augmenté de 1,4 % sur la même période en raison d’une augmentation du volume d’actes. Globalement, les dépenses de soins de ville du régime générale ont progressé « modérément » en 2010 de 2,8 %, soit dans les clous des objectifs fixés par le Parlement. Elles sont toujours tirées par les dépenses de transports (+5,1 %), d’indemnités journalières (+4,5 %) et d’auxiliaires médicaux (+5,8 % dont +8,6 % pour les infirmiers) tandis que « l’évolution des dépenses de médicaments est restée maîtrisée (+2,3 %) ».


Source : legeneraliste.fr