Les hélicos Samu ne veulent pas s’entraîner la nuit

Publié le 02/04/2011

Les opérateurs d'hélicoptères de Samu dénoncent une réglementation européenne qui leur impose d'organiser des vols d'entraînement la nuit pour leurs équipages, soulignant l'incompatibilité d'une telle mesure avec la législation française. Un récent décret (décret n°2010-1226 du 20 octobre 2010) limite en effet le trafic des hélicoptères dans les zones à forte densité de population, explique Thierry Couderc, délégué général de l'UFH (Union française de l'Hélicoptère). Ce responsable s'interroge d’ailleurs sur la nécessité de tels entraînements alors que les vols réguliers effectués par les pilotes d'hélicoptères de Samu, dont l'activité est centrée sur le transport d'urgence entre deux hôpitaux, est «très régulière» et suffit ainsi à maintenir, selon lui, leur compétence.


Source : legeneraliste.fr