Christian Lajoux, Président des Entreprises du Médicament (Leem).

« Les guerres de religions sont terminées ! »  Abonné

Publié le 05/06/2009

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

Le Leem représente l’ensemble des industriels du médicament y compris les génériqueurs, une situation unique en Europe. Il existe des exigences pharmaceutiques similaires, mais des différences majeures aussi, notamment l’investissement dans la recherche. Les entreprises du princeps investissent massivement dans une recherche de plus en plus coûteuse, avec une difficulté accrue à accéder au marché. Si le générique se développe, c’est parce que nous avons su faire respecter les règles du jeu, notamment la protection brevetaire des médicaments d’innovation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte