Les greffes d’îlots pancréatiques, un succès aux indications imitées  Abonné

Publié le 15/05/2009
Si les dernières publications du groupe GRAGIL* sont très positives, les greffes d’îlots de Langerhans pancréatiques ne représentent pour autant pas un traitement d’avenir, dans le sens où perdureront toujours les limites des indications.

Crédit photo : ©CHU LILLE/PHANIE

C?es limites ne sont pas encore atteintes, un certain nombre de pancréas ne sont pas utilisés. Mais, même en optimisant les prélèvements de pancréas, pour des greffes de pancréas ou d’îlots, on buterait sur l’inadéquation entre leur nombre et celui de patients DT1 à greffer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte