Les généralistes informés après l’hôpital  Abonné

Publié le 07/05/2009

Les premiers cas français de grippe A/H1N1 ont été pris en charge dans des services spécialisés à l’hôpital. Pourtant, si la pathologie devenait pandémique, ce seront les généralistes qui devront prendre en charge les malades. C’est ce que les syndicats de médecins libéraux, convoqués mardi au ministère de la Santé, ont tenu à rappeler. « Alors qu’il y a eu un énorme travail fait en amont sur la grippe aviaire, nous avons eu l’impression d’une grande improvisation, note le Dr Pierre Levy, secrétaire général de la CSMF.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte