Les généralistes CSMF lancent un mot d’ordre tarifaire

Publié le 04/04/2011

A l’issue de son comité directeur samedi dernier, l’Unof lance une «action de sensibilisation auprès des Médecins Généralistes Libéraux face à la dégradation progressive du contenu de leurs consultations.» A quelques jours de l’ouverture des discussions sur la nouvelle convention, la branche généraliste de la CSMF entend ainsi faire pression sur les négociations. Notamment pour obtenir satisfaction sur sa revendication numéro un : la hiérarchisation des actes cliniques, en commençant par une consultation lourde, un C2

pour tous les Médecins Généralistes. Sur ce terrain, le syndicat de Michel Combier veut aussi protester contre «le refus permanent de la Caisse d’Assurance Maladie de permettre la mise en place d’une hiérarchisation des consultations de Médecine Générale dans un but purement économique.» En conséquence, l’Unof lance une action tarifaire originale, en demandant aux généralistes, «dès maintenant, d’analyser le contenu de leurs consultations et de ne pas hésiter à fragmenter leurs consultations, au-delà de deux motifs, afin d’éviter tout risque d’erreur médicale préjudiciable aux patients comme aux médecins.»


Source : legeneraliste.fr