Les franciliens confrontés à un très long épisode de pollution

Publié le 12/12/2013

L'épisode de pollution aux particules, favorisé par un temps froid, sec et sans vent, continuait jeudi d'affecter une partie de la France, et notamment la région parisienne qui maintenait son niveau d'alerte pour le quatrième jour consécutif... Et bientôt cinq ! Il sera également déclenché vendredi, a indiqué Airparif, agence régionale de surveillance de la qualité de l'air. En Ile-de-France, "un épisode aussi long, c'est assez rare avec des niveaux aussi soutenus. La dernière fois, c'était en décembre 2007 avec des conditions météorologiques similaires", a estime Fabrice Joly, ingénieur à Airparif. Le niveau d'alerte aux PM 10 (particules au diamètre inférieur à 10 microns), déclenché à partir d'une concentration de 80 microgrammes de particules par m3 d'air, était également activé dans l'Oise, le Vaucluse, l'agglomération de Rouen et de Strasbourg. Le ministère de la Santé recommande de "réduire les activités physiques intensives et les efforts physiques si des symptômes comme la toux, les sifflements, la dyspnée ou des maux de gorge sont ressentis".


Source : legeneraliste.fr