Les Français trop optimistes sur la facilité d’avoir un enfant  Abonné

Publié le 12/06/2009

Les Français pensent que les grossesses sont plus probables et/ou faciles à obtenir qu’elles ne le sont réellement, et attendent trop longtemps avant de s’inquiéter quand une grossesse ne se réalise pas. C’est ce que révèle un sondage réalisé par BVA Opinion en février 2009 auprès d’un échantillon représentatif de 989 personnes. Les chances de grossesse par cycle sont en réalité de 25 % à 25 ans, 12 % à 35 ans et 6 % à 42 ans. Le taux de succès de la fécondation in vitro à chaque tentative est supérieur à 20 % jusqu’à 37 ans et de 6-8 % à 42 ans (hors don d’ovocytes).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte