Les Français ont peur de devenir dépendants

Publié le 23/06/2014

Huit Français sur dix (78%) ont peur de devenir dépendants, et un sur deux (48%) d'avoir à s'occuper d'un proche devenu dépendant, souligne un baromètre BVA santé publié lundi. Selon ce sondage pour Orange Healthcare et la mutuelle MNH, en partenariat avec le Figaro Santé et avec le concours de la Chaire santé de Sciences-Po, 63% des Français se sentent personnellement concernés par la prise en charge du vieillissement et de la dépendance. La quasi totalité des Français (94%) considèrent comme importants les problèmes liés au suivi de certaines maladies chroniques (Alzheimer, maladies cardiovasculaires...).

Pour une majorité de Français, le financement de la prise en charge du vieillissement devrait avant tout incomber à la Sécurité sociale (44% pour les caisses de retraite, 35% pour les caisses d'assurance maladie) ainsi qu'à l'Etat (36%). Le gouvernement a récemment présenté un projet de loi sur l'autonomie des personnes âgées, centré sur le maintien à domicile. Pour 49% des Français, l'accompagnement de la perte d'autonomie doit constituer l'axe prioritaire de ce projet de loi. L'adaptation de la société au vieillissement emporte la préférence de 33% des Français, et l'anticipation du vieillissement de 16% de la population.

Sondage réalisé en ligne du 17 au 23 avril auprès de 1.390 personnes, dont 407 seniors et 448 aidants, et du 3 au 21 mars auprès de 236 "leaders d'opinion" issus des secteurs politique, économique et médiatique.

Source : legeneraliste.fr