Tabagisme

Les femmes payent l’addition  Abonné

Publié le 28/05/2010
A la veille de la Journée mondiale sans tabac du 31 mai, consacrée cette année aux femmes, plusieurs experts s’inquiètent de l’impact sanitaire croissant du tabagisme féminin, notamment sur le plan respiratoire.

Le constat est sans appel. Alors qu’en France, le risque de décès par cancer bronchique diminue régulièrement chez l’homme depuis une vingtaine d’années, le poids de la mortalité liée à ces maladies ne cesse d’augmenter chez la femme. Ainsi, selon, une étude parue mardi dernier dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire*, en 15 ans, la mortalité par cancer du poumon a été multipliée par 4 chez les femmes de 40 ans alors qu’en 10 ans, elle a diminué de moitié chez l’homme du même âge.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte