Si « Le Généraliste »  était paru en septembre 1901

Les femmes médecins sont-elles heureuses ?

Par
Alain Létot -
Publié le 29/09/2016
Histoire

Histoire

M. Lucien Descaves rapporte dans l' « Écho de Paris » les résultats d'une petite enquête à laquelle un journaliste de la presse politique vient de se livrer auprès des 85 doctoresses qui exercent actuellement en France.

À toutes, notre confrère a posé ces trois questions :
1- La profession de médecin vous a-t-elle donné la satisfaction que vous en espériez ?
2- Si vous aviez à recommencer, choisiriez-vous cette carrière ?
3- Conseilleriez-vous à une jeune fille de vous imiter ?

Les réponses sont arrivées nombreuses et édifiantes. Une seule trahit la désillusion professionnelle. Toutes les autres expriment la fierté, le contentement et fournissent d'intéressants renseignements sur les conditions de la femme-médecin dans la société contemporaine. Loin de décourager les jeunes filles de les imiter, la plupart des correspondantes de notre confrère excitent leur émulation. Elles aiment leur profession et y trouvent autant de satisfactions morales. Elles se sentent indépendantes et utiles. Elles sentent en elles surtout la vocation.

(« Gazette des hôpitaux », septembre 1901)


Source : legeneraliste.fr