Les évêques américains bataillent toujours contre le "Obamacare"

Publié le 13/11/2012

Les évêques catholiques américains, réunis pour trois jours en assemblée générale à Baltimore (Maryland, est), ont affirmé lundi ne pas désarmer dans leur lutte contre la réforme de santé du président Barack Obama, à peine réélu. L'archevêque de Baltimore William Lori a répété devant les quelque 300 évêques de la conférence des évêques américains (USCCB) que leur but était «à court terme d'éliminer» pour eux l'obligation que prévoit la réforme Obama de souscrire une assurance santé qui couvre la contraception. «Les actions en justice continuent, d'autres ont été déposées, et nous en regardons soigneusement les progrès», a indiqué l'archevêque, président de la Commission pour la liberté religieuse qui avait mené la bataille il y a des mois contre la réforme. Les évêques américains, très gros employeurs avec les écoles et hôpitaux que gère l'église, ont été des pourfendeurs de la réforme Obama qui les oblige à payer une assurance-santé à leurs salariés, désormais obligatoire pour tous, comprenant la contraception à laquelle ils s'opposent, comme à l'avortement. Se défendant de tout esprit partisan - ce dont la hiérarchie catholique américaine a été accusée -- Mgr Lori a indiqué que les évêques avaient soutenu dans le Maryland un référendum en faveur de l'école publique pour les immigrés illégaux, initiative démocrate, et se battait contre le mariage gay, comme les républicains.


Source : legeneraliste.fr