Dr Jean-Marie Mazé* :

« Les entretiens pharmaceutiques, je suis pour »  Abonné

Publié le 29/03/2013

« Dans l’ensemble, j’ai de bonnes relations avec les pharmaciens. J’appelle celui qui est à côté de mon cabinet tous les soirs pour le prévenir de l’arrivée tardive de mes derniers patients. Il reste volontiers pour les accueillir. Au niveau des génériques, c’est vrai que l’exigence du «?NS?» nous a valu quelques problèmes. Pourtant, l’obligation manuscrite est plus facile à frauder.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte